Chaman healing arts

"Stages et formations en énergétique ouverts au public et aux thérapeutes"

ANAHITA

Déesse de l’Eau, de l’Amour et de la survie

Anahita  (qui signifie « la force immaculée de l’eau »), est l’ancienne déesse perse qui personnifie la source céleste de toutes les eaux de la terre, c’est pourquoi elle est également considérée comme une déesse de l’amour, elle est responsable de la production de la vie, la patronne de la reproduction, celle qui purifie le sperme de l’homme et bénit l’utérus et les seins de la femme.

Anahita personnifie les qualités physiques de l’eau (humide, forte, immaculée),et le pouvoir fertilisant. En raison de ses qualités maternelles, Anahita  a présidé la conception et la génération des enfants (purifier le sperme, renforcer l’utérus et bénir le lait) étant, par conséquent, la patronne des femmes et des enfants, l’une des nombreuses manifestations de la Grande Mère des traditions orientales.

Pour son association avec la Lune, elle est également considérée comme une déesse de la nuit et des étoiles (principalement Vénus). Elle est autant la figure de la mère, que celle de la guerrière, la Dame de la victoire dans les guerres.

Ses statues la représentent portant un manteau doré et brodé, attaché avec une ceinture en or, orné de peaux de loutre et d’une fleur de grenade entre ses seins. Sa couronne d’or a huit rayons et des dizaines d’étoiles et elle porte des boucles d’oreilles, un collier et des chaussures avec des ornements en or.

Anahita voyage dans une calèche dorée, tirée par quatre chevaux blancs, représentant le vent, la pluie, les nuages et la grêle. Ses animaux sacrés étaient la colombe, le mouton, la loutre (dont la peau reflète des teintes dorées et argentées) et le paon pour son extrême beauté. Au fil du temps, Anahita a acquis de plus en plus de caractéristiques de la déesse Ishtar, recevant le titre de « Dame » et son char a commencé à être tiré par des lions. Contrairement aux autres déesses léonines, les lions d’Anahita sont apprivoisés et boivent de l’eau dans un bol placé sous les roues du chariot, améliorant ainsi la connexion de la déesse à l’eau.

Parce qu’elle personnifiait la fertilité de l’eau, elle était la patronne de la procréation et des naissances et le  «mariage sacré» hieros gamos faisait partie de leurs rituels. Elle gérait les hiérodules ou « prostituées sacrées »; à Babylone, les jeunes femmes de la noblesse lui offraient leur virginité. Les rites sexuels et la prostitution sacrée qui ont eu lieu dans ses temples visaient à purifier la conception et la génération d’enfants bénis par elle.

Next Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

© 2020 Chaman healing arts

Theme by Anders Norén