News

Aux dernières nouvelles le stage Kyron – Lilith demandé par des participants à la formation d’Astro est programmé les 24 et 25 juin 2017 à la Collégiale. Ce temps vous permet de rencontrer le guérisseur interne et de mieux le connaître selon la place qu’il occupe dans votre thème astral. Lilith d’un abord plus touchy vous ouvre des portes vers le lâcher prise et le monde des esprits. Stage ouvert à tous et programmé qu’une fois par an !

Vous devriez recevoir la prochaine newsletter des activités de la Collégiale dans les jours qui viennent, vérifiez que ce message plein de renseignements ne soit pas dans les mails indésirables, les spams, les pourriels, ces infos sont envoyées à tous ceux ayant déjà participé aux activités de la Collégiale avec Hamainya, Adelhart ou Wu Shi. Vous pouvez vous inscrire pour la recevoir auprès d’Agathe,  la rédactrice spécialisée : agathemainguy31@gmail.com

Pour obtenir des RDV à Epinouze 26210 (10 kms de la Collégiale) joigniez le secrétariat au 04 50 24 11 08.

Bon printemps à vous tous.

 

Livre à vendre

Parmi les habitués de la Collégiale, certains connaissant mon addiction du Nord pour les livres et ouvrages insolites, se renseignent sur certains livres à se procurer.

 

Toujours à l’écoute des demandes fondées, je vous conseille la piste internet d’Abebooks où j’ai mis en vente  quelques ouvrages pour le moment (la liste s’étoffe de jours en jours).

Parcourez mon catalogue et faites votre choix, Abebooks s’occupe de tout.. Bonne lecture.

ZIKA : l’arroseur arrosé

Moustique Zika en action

Moustique Zika en action

 

 

Des scientifiques très malins et très intelligents,  on inventé un pesticide le pyriproxyfène,  qui mime les hormones juvéniles des insectes,  mais qui en les remplaçant  provoque des malformations sur les larves des moustiques.

Résultat : les mères enceintes piquées par ces dits moustiques vengeurs, car on a atteint à leur progéniture, provoquent des malformations sur les bébés de ces femmes enceintes qui présentent des microcéphalies (une réduction notable du volume cérébral). Ces cas apparaissent surtout dans les zones de pulvérisations de ces produits chimiques nocifs (Amérique du Sud).

Bonne nouvelle : l’OMS a approuvé le pyriproxyfène et bien sûr la France aussi, puisque le lien de cause à effet ne sera prouvé que dans des années. L’OMS aurait-elle des intérêts dans les lobbies de la chimie et de l’Agro-alimentaire. Gardons toute notre confiance dans les institutions françaises qui déjà nous protègent et qui nous mettent en garde sur l’usage des huiles essentielles et des plantes car il est sûr qu’eux ont la grosse tête.

Sous location de cabinet

pour Info :

A partir de septembre sous location possible de plusieurs jours par semaine d’un cabinet d’Ostéopathie-Acupuncture.

Composé de 2 pièces, 28 m2 (salle d’attente et cabinet de consultation).

55, Av de la Bourdonnais  75007  PARIS

Métro Ecole militaire

Contact : Thierry PRESSE au 06 25 59 26 75

mail : tpresse12@gmail.com

Nouvelles

Tout d’abord une heureuse année 2015 à vous tous sur le chemin de la transformation et de la Connaissance.

 

Excusez notre retard dans les réponses à vos mails et à vos inscriptions aux différents stages qui s’accumulent sur le bureau. Ceci n’est pas du à de la négligence mais à un changement de Box SFR prévue le 2 décembre 2014 et toujours pas opérationnelle !

Dans une semaine tout « devrait » rentrer dans l’ordre…

Les énergies hivernales réclament de la patience…

Gynéco-cocorico Obstétrique-trique

Profitons de l’hiver lié à l’énergie Reins, qui gère la sphère uro-génitale pour aborder le domaine de la Gynécologie obstétricale.

Effarant !

On savait les Français s’imaginant les plus avancés sur terre dans le domaine médical, et l’ostracisme du corps médical mais dans le dernier Nexus (n°95) les articles sur la violence médicale dépassent ce qu’on connaissait depuis 40 ans. Rien n’a changé.

 

Dans le domaine de la Gynécologie-Obstétrique le corps médical utilise toujours le contrôle considérant la femme comme un objet avec souvent ce que les femmes ressentent comme de la brutalité médicale : lors des examens gynéco (toucher vaginal), lors des prescriptions chimiques médicamenteuses, en n’expliquant pas ou pas assez les actes et les traitements et en ne laissant pas le choix dans les possibilités d’accouchement (pieds dans les étriers c’est plus confortable …pour le personnel médical).

 

un dessin est moins choquant qu'une photo ?

un dessin est moins choquant qu’une photo ?

 

30 à 50 % d’épisiotomies, dans 85 % des cas sans le consentement des parturientes (beaucoup trop bécasses à leur yeux). La femme est réduite à un corps-objet.

Dans 25% des cas, la péridurale très souvent imposée dans 80% des accouchements, ralentit les contractions et inhibe le réflexe de poussée avec les séquelles connues mais non reconnues par le corps médical : migraines et lombalgies avec cicatrices dure-mériennes et perturbation du LCR (liquide céphalo-rachidien) qui se retrouvent en consultation chez l’Ostéopathe.

Les médecins sont tellement habitués au contrôle (par un manque flagrant de travail sur eux et imbus de leur toute puissance) qu’ils trouvent naturel de contrôler le moment de l’accouchement en le déclenchant systématiquement artificiellement avec le Cytotec (anti ulcéreux) qui dans ses effets secondaires peut produire : embolie amniotique, contractions utérines anormales, mort fœtale, avortement incomplet, naissance prématurée, rétention placentaire, rupture utérine, perforation utérine…puisque le misoprostol entrant dans sa composition assure la contractilité du muscle utérin (merci Pfizer), sans pourtant connaître avec certitude les doses précises à utiliser (sur une étude portant sur 5439 femmes droguées au Cytotec 2 sont mortes, 2 autres ont reçues une hystérectomie, 16 bébés sont morts, et 25 ont « bénéficiées » d’une rupture utérine). Que des avantages pour pouvoir vivre son empressement.

On comprend ainsi pourquoi la France est en matière de mortalité maternelle, dans les derniers pays du classement européen !

Pour finir dans cette mysoginie médicale organisée, l’obstétricien avec un clin d’œil égrillard vers le mari, entreprend de recoudre le périnée de façon plus serré afin de rendre l’orifice vaginal plus étroit : c’est le « point du mari ». Certainement pour que ce mari se sente amélioré dans sa virilité et que les relations sexuelles puissent être plus douloureuses pour sa femme (entre aide masculine).

Pour ceux qui étudient les chakras notez l’abus de pouvoir caractéristique du comportement d’un 3e chakras incomplet et la perversité d’un 2e chakras au service des besoins personnels égoïstes.

Pourtant il y en aura toujours à proclamer, lors des stages, que les hôpitaux et le corps médical se sont beaucoup humanisés ces dernières années !